mardi 17 octobre 2017

Coral Glow, une passiflore panoramique.

Cette vigoureuse liane à l'éclat de corail m'a été offerte,  il y a trois ans, par Guillaume Jégo de la Pépinière de Porh Gwen ( On y trouve un grand choix de plantes originales bien adaptées à Belle-Île.).

Elle a supporté sans dégâts les -4°C de cet hiver et s'étale maintenant sur les 12 mètres de la façade sud.

Passiflora Coral Glow, est issue de l'hybridation entre plusieurs passiflores des forêts tropicales d'Amérique du Sud, elle n'aime ni le froid ni le vent.





Les passiflores rouges sont pollinisées par les oiseaux type colibri (comme beaucoup de fleurs rouges). De ce fait, afin que les volatiles qui viennent boire le nectar secrété entre les filaments ne repèrent pas l'ovaire qui va contenir les graines, la plante l'a reculé d'une distance supérieure à celle du bec des oiseaux pollinisateurs.




Les passiflores bleues ou violettes ne se donnent pas cette peine, les abeilles n'étant pas granivores.






Les fleurs s’ouvrent du milieu de la matinée jusqu'en en fin d’après-midi. Elles ne durent qu’une journée mais se renouvellent sans arrêt. 

Passiflora edulis aux spectaculaires longs filaments torsadés est encore plus gélive que Coral Glow. Elle pousse dans une des cabanes-serres de l’Éden du Voyageur et donne des fruits de la passion délicieux. Ses fleurs très éphémères (quelques heures) sont sans doute capables de s'auto-polliniser car à peine fleurie, elles commencent à développer le fruit.



Pour en savoir plus sur l'histoire des plantes de nos jardins, il suffit de feuilleter "Le Tour du Monde Dans son Jardin" Editons Géorama ou d'assister à une visite de l'Eden du Voyageur; la prochaine aura lieu le 25 octobre à 14h30.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire